🤝

Le Manifeste des Nouvelles Proximités : visons l'impact positif

Voilà un an que La Compagnie Rotative explore les nouvelles proximités : incubation, expérimentation, innovation médias, festival de startups, sprints créatifs, de beaux échecs, de surprenantes réussites. 2020 : on accélère la transition.

All you need is 💜.
All you need is 💜.

Janvier 2019. Premiers tours de roues pour La Compagnie Rotative. Un medialab hybride, à cheval entre l’accompagnement de la transfo interne de nos médias en transition, et l’exploration de nouvelles voies de proximité.

Autrement dit, un truc pas très clair aux yeux des collaborateurs du groupe Centre France, dont elle est la cadette parmi les filiales …

L’atelier de la Compagnie Rotative : un espace de travail collaboratif “fait maison”
L’atelier de la Compagnie Rotative : un espace de travail collaboratif “fait maison”
En plus, ils ont aménagé eux-mêmes leurs bureaux avec du bois au mur, des fauteuils de ciné, une bibliothèque partagée et un comptoir où tournent des poissons rouges. 🤨 Hippies …

Pourquoi explorer les nouvelles proximités ?

Un medialab au service de la transition des territoires et de ses acteurs.

D’abord, un retour rapide sur le terme de “medialab”, aux acceptions diverses…

Notre conception se rapproche du rôle de médiateur, d’intermédiaire, entre ce vieux groupe média que nous sommes, et les territoires où il évolue, dont il doit être acteur, et plus seulement miroir. Et la dimension “LAB”, qui pour nous mêle inspiration, innovation ouverte, expérimentation croisée, hybridation des acteurs,...

Une conviction : créer du lien et de la confiance en proximité donne du sens à la vie. 🤗

La vocation de la Compagnie est d’explorer et de transformer pour donner du sens à nos actions locales. Comprendre pourquoi. Et pour quoi. De la clarification de la raison d’être à la conscience de l’impact. Puis se lancer, innover, oser.

J’ose, tu oses, il·elle ose. // Crédit photo
J’ose, tu oses, il·elle ose. // Crédit photo Lewis Parsons

🌱 Transition : osons le local !

2019 a été une année forte en éveil des consciences (à commencer par la mienne) sur l’état du monde, du “système Terre”, des délitements voire des effondrements dont elle est victime. Conscience des mécaniques sociétales tout aussi inadaptées à ce monde en transition.

Ainsi, un monde croissant entre en transition. Nos villes, nos territoires sont en transition. Nos entreprises sont en transition. Nos médias sont en transition. Et nous-mêmes citoyens, nous posons de plus en plus la question de notre place, de nos actes, de nos responsabilités. De notre transition.

Et cet éveil des consciences, j’ai pu le ressentir localement dans des sphères de plus en plus larges : des mouvements citoyens (qu’ils soient jaunes ou verts) aux organisations, collectivités comme entreprises. De plus en plus fréquentes sont les questions concernant l’impact de nos actions, individuelles et collectives. Opportunistes ou sincères, ces interrogations appellent des réponses.

Les nouvelles proximités peuvent être le terrain de la transition.

Et ce terrain de jeu de la proximité, on le connait plutôt très bien, et on le pratique quotidiennement via nos rédactions, nos agences, nos commerciaux, nos formateurs, nos journalistes, nos événements.

Autant de terreaux fertiles pour des initiatives d’impact positif sur nos territoires, des élans d’innovation sociale.

Mais comment on explore les nouvelles proximités ?

La Compagnie Rotative comme facilitateur d’innovation responsable.

On est convaincu de la capacité de trouver des réponses en se mobilisant à l’échelon local, et en facilitant l’empouvoirement d’acteurs du changement en proximité, par des mécaniques d’innovation responsable. 💪

image

La méthode ? Inspirée d’une pensée design, centrée utilisateur, inclusive et évaluative, elle est le fruit de plus de 5 ans d’expérience en tant que LAB Centre France.

Mais elle s’appuie aussi sur sa communauté : acteurs internes ou externes aux entreprises du groupe, partageant cette même résolution à impacter positivement en local.

Et du coup, que fait la Compagnie ?

Agiter, accoucher, designer, raconter, embarquer.

D’abord, la Compagnie Rotative ne fait rien toute seule. Le job est d’activer des talents là où ils sont :

^ Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand.
^ Cliquez sur la carte pour la voir en plus grand.
  • dans les équipes du groupe Centre France et tous ses métiers (rédaction, pub et solutions média, événementiel, conseil et formation, édition de livres, e-commerce, …). Du conseil, de la formation, de la facilitation en innovation responsable, au service d’un développement durable de nos activités.
  • avec les porteurs de projets indépendants, que l’on pourrait incuber, conseiller, former, ou simplement mettre en lumière
  • avec les organisations, collectivités et entreprises, qui se reconnaissent dans ce manifeste, et voient dans nos chemins respectifs des opportunités de fertilisations croisées.

Et, plus concrètement, si on jette un coup d’oeil rapide et parcellaire dans le rétro des actions 2019 :

  • 🚀 lancement d’un programme d’incubation de nouveaux médias et prestataires aux médias, avec des startups de toute la France (big up aux talentueux NewspayperVizityFishFrienderUdeal et Onde Porteuse). Et l’aventure se poursuit toujours avec certains d’entre eux ! #NouvellesProximités
  • 🧑🏽‍🎤 co-organisation du Magma Startup Festival, fédérant près de 40 startups et porteurs de projets innovants d’Auvergne. Nouvelle édition en mai ! #entreprendreAutrement
  • ☕️ co-design de projets d’ouverture et d’inclusion pour les rédactions (comme les Rendez-Vous La Montagne, sorte de world café thématisé et orienté “solutions de nos territoires”). Ou comment engager nos médias. #médiaEnTransition
  • 🖍 facilitation de nombreux ateliers d’intelligence collective, en interne comme en externe, inspirés de la pensée design (co-conception de nouvelles “offres médias”, centrée utilisateurs) #coDesign
  • 🌍 exploration et veille active dans les communautés d’innovation locale (je pense notamment aux amis de TEDx Clermont, du Connecteur, du Bivouac, de Coco Shaker, du Damier, d’Epicentre, etc…) ou communautés d’innovation média (Le Tank MediaOuest MedialabPilote.media, ou aux côtés d’Anne-Sophie Novel, et son précieux projet autour du Mieux S’informer, via son film Les Médias, le Monde et moi…). #think&doTank

Incubés, citoyens, startups : de la place pour tous dans le terrain de jeu des nouvelles proximités.
Incubés, citoyens, startups : de la place pour tous dans le terrain de jeu des nouvelles proximités.

Et les bonnes résolutions 2020 ?

✅1. Penser global, agir local : contrairement à la première promo, nos futurs incubés seront issus de nos territoires. Parce qu’on sait qu’ils regorgent de projets formidables. En revanche, on continue d’explorer, voire de réaliser des POC avec des startups “worlwide” 😎 sur des sujets métiers précis. Oh yeah.

✅2. Coller plus encore aux enjeux territoriaux : dans la suite logique de la résolution #1. On mesure, on évalue, on précise, pour ajuster l’impact. Y compris celui de nos activités “traditionnelles”, au groupe Centre France, pour renouveler notre engagement de proximité.

✅3. Faire communauté ! Au menu, plus d’évènements, de rencontres, de conférences, d’expos, de culture, de faire-ensemble. Le digital c’est bien, hein. Mais l’humain c’est encore mieux. D’ailleurs, ça pourrait se traduire par un lieu… voire un tiers lieu. Affaire à suivre 😉.

✅4. Oser, et oser encore, localement ! En 2019, on a tenté deux trois trucs de manière impromptue (= à l’arrache…). Et on a bien fait. Donc on continue dans la même veine ! #surprises…

🦸‍♀️ Avec ou sans cagoule, chacun de nos pouvoirs nous rend responsable. // Crédit photo by
🦸‍♀️ Avec ou sans cagoule, chacun de nos pouvoirs nous rend responsable. // Crédit photo by Joey Nicotra

Et vous, comment osez-vous ?!

Reprenant les mots de Greta Thunberg dans ce contexte des nouvelles proximités, je pose vraiment la question, en quête de réponses pour l’année à venir :

Comment osons-nous, sur nos territoires ? Nous, acteurs de cette proximité ? Comment on s’implique ? Comment on impacte positivement ? Que faisons-nous concrètement de nos (super) pouvoirs respectifs ?

Hâte de découvrir vos projets d’empouvoirement locaux, et de construire 2020 ensemble 🤗